18Oct/19

Seniors et employabilité

Parmi les nombreux défis identifiés et pris en compte dans la thématique des seniors, il en est un qui a émergé plus récemment celui de l’employabilité des seniors ; par employabilité on désigne la capacité et l’attitude permettant d’acquérir, de maintenir et de se développer au travail, pour ce qui est de la notion de senior, elle peut se délimiter de 50 ans à bien plus de 65 ans, soit le troisième tiers de carrière et l’âge de la retraite pris dans la continuité.

Pro Senectute Valais a invité au printemps 2018 les partenaires faîtiers de l’économie et de l’emploi

(CCI – UVAM – USV – HR Valais) et les partenaires institutionnels (ACVS – FVR – Pro Senectute) à se fédérer pour mettre en commun leurs préoccupations et les questionnements concernant l’entreprise et l’employé, mais aussi le retraité, dans une approche de concertation, de coopération et d’innovation. Le groupe s’est renforcé avec la participation de l’Université de Lausanne pour  la gestion des démarches de recherche.

Citons cinq axes de travail prioritaires en cours :

  • Recueil de Bonnes Pratiques auprès des entreprises et d’employés du canton ;
  • Promotion des prestations de préparation à la retraite ;
  • Identification des ressources et prestations ouvertes et/ou spécifiques aux seniors ;
  • Affinage des données statistiques (par ex, nombre de seniors de plus de 65 ans qui travaillent) et mise en place d’outil de monitoring ;
  • Préparation de données d’information-promotion aux différents publics cibles.

Les défis sont nombreux, il s’agit d’analyser et comprendre, d’inciter à la prise de conscience et au débat, d’informer et de proposer des approches nouvelles basées sur la responsabilité, l’implication et l’efficience individuelles et collectives.

2020 va voir la médiatisation publique des travaux en cours…

Christian BONVIN

30Juin/19

Assemblée générale de la FVR-WVR

Madame, Monsieur,

Les délégués des Associations membres de la Fédération Valaisanne des Retraités et les membres individuels sont invités à participer à l’Assemblée Générale,

le 6 juin 2019, à 14h00, à la Grande Salle de l’Hôtel-de-Ville de Sierre

  • 13h45 Réception des délégués des Associations et des membres individuels
  • 14h00 Salutations de Monsieur Pierre Berthod, Président de la Ville de Sierre
  • 14h15 Allocution de Monsieur Jean Zermatten, Président du comité provisoire de la Constituante : La Constitution renouvelée : une chance pour le Valais
  • 15h15 Assemblée générale de la FVR

Procès-verbal de l’assemblée générale du 6 juin 2019

12Mar/19

Parution du Trait d’Union N°70

Le 70° numéro du Trait d’Union est sorti de presse. Dans ce numéro, il sera évoqué le phénomène inquiétant de l’âgisme, la discrimination à l’encontre des personnes âgées. Un hommage à Emmanuel Gex-Collet, rédacteur du Trait d’Union, sera rendu. Vous aurez la possibilité de lire une intéressante étude de Monsieur Prix sur les tarifs des EMS. Enfin, nous partagerons une réflexion autour de ce qui nous rend vraiment heureux. Bonne lecture.

Trait d’Union N°70

06Fév/18

Aînés et initiative NoBillag

Les aînés de toute la Suisse, au travers de leurs associations faîtières, La Fédération Suisse des Retraités (FSR) et la Fédération des Associations des Retraités et de l’Entraide en Suisse (FARES) recommandent de voter non à l’initiative « No Billag pour la suppression des redevances radio et télévision ».

Un oui représente un risque grave pour la cohésion nationale et intergénérationnelle en Suisse : aujourd’hui, la SSR et les chaînes de radios et de télévisions régionales ou locales garantissent une information indépendante et politiquement neutre ainsi que la diversité des opinions dans les régions linguistiques du pays.

Les personnes, en particulier les plus âgées, ayant un pouvoir d’achat modeste, ne pourront pas s’offrir des émissions produites par des prestataires privés parce qu’un bouquet d’abonnements coûte plus cher que la redevance actuelle, appelée à diminuer dès 2019.

Les aînés actuels, moins habitués à utiliser les moyens informatiques, seront davantage pénalisés que les autres générations par rapport à l’accès aux savoirs et aux connaissances : ils ne maîtrisent pas encore tous les moyens gratuits d’information.

Tous les amoureux, jeunes ou moins jeunes, d’activités culturelles, musicales, cinématographiques sportives, populaires, ou sociales de chaque région du pays, ne retrouveront plus leurs émissions préférées. Ils seront à la merci de chaînes étrangères ou des géants de l’Internet.

La Fédération Valaisanne des Retraités encourage les électeurs valaisans à s’exprimer en masse contre cette initiative qui veut faire disparaître les médias audiovisuels au profit de médias privés ou étrangers qui ne se préoccuperont que peu de l’actualité suisse.

Elle encourage également ses membres et les électeurs valaisans à s’engager en faveur du renouvellement de la Constitution cantonale.

Sion, le 1° février 2018

Jean-Pierre Salamin, Président FVR
Hermann Fux, Président du Parlement des Aînés

 

04Déc/17

Synthèse de la journée d’étude du CSA à Bienne

Lors de la votation du 24 septembre 2017, le peuple suisse a refusé la Prévoyance vieillesse 2020 et l’augmentation de la TVA au bénéfice de l’AVS. En sa qualité d’organe consultatif du Conseil fédéral, du Parlement et de l’Administration fédérale, le Conseil Suisse des Aînés a soutenu dès le départ cette réforme, car elle constituait un compromis équilibré. Inutile donc de préciser que le refus du peuple est pour nous une immense déception. Mais il ne signifie pas pour autant que le CSA va rester les bras ballants sans chercher une solution qui puisse réunir une majorité. Ce Non au projet ne doit en aucun cas être interprété comme un OUI à l’augmentation généralisée de l’âge de la retraite ou à une réduction des prestations. Le maintien du niveau des rentes actuelles est une condition incontournable. Pour qu’un nouveau projet de loi aboutisse, il faut qu’un renforcement du financement de l’AVS en soit le pilier central. Continue reading

01Juin/17

Conférence de presse du 1er juin 2017

En présence de Madame Esther Waeber-Kalbermatten, cheffe du Département de la santé, des affaires sociales et de la culture (DSSC), la commission consultative cantonale pour le développement de la politique en faveur des personnes âgées présente à la presse le rapport qu’elle vient de finaliser.

Elle y fixe des priorités et propose des mesures concrètes pour anticiper les défis du vieillissement de la population en Valais.

Ce rapport amène une vision élargie de la personne âgée, s’intéressant à l’exercice de ses droits citoyens, à la reconnaissance de sa personnalité, de sa place et de ses apports dans la société. La situation aujourd’hui rencontrée par les plus de 60 ans est abordée sous les angles suivants : préparation à la retraite, renforcement de la participation des séniors à la vie locale, nouvelles formes d’habitat et de sociabilité dans les quartiers, prise en charge globale des aînés dans les dans les établissements médico-sociaux.

Quatre chantiers sont prioritaires pour le canton :

  • Diagnostic des besoins des séniors selon leur différence d’âge, les spécificités régionales afijn de créer une politique des séniors adaptée à la réalité.
  • Assurer un cadre légal nécessaire à la politique des séniors.
  • Organiser un « guichet unique » de coordination et d’information sur les services par et pour les séniors.
  • Promouvoir des projets citoyens novateurs, en termes de participation, de vivre ensemble et de solidarité intergénérationnelle.

(De g. à d.) Chantal Furrer Rey, Esther Waeber-Kalbermatten, Reinhold Schnyder, Fabienne Lepori